10_years_SCAHT.png
Fondation et développement du SCAHT
2001

Après la fermeture de l'Institut suisse de toxicologie de Schwerzenbach, il ne restait que des capacités limitées en matière de recherche appliquée et de services de consultation indépendants du secteur et de programmes d’enseignement et de formation continue en toxicologie humaine en Suisse.

2002

La conseillère nationale Maya Graf a soumis au Parlement suisse une motion qui a abouti à un rapport du Conseil fédéral sur la recherche en toxicologie indépendante en Suisse.

2009

Suite à une demande des Profs. Denis Hochstrasser (Université de Genève) et Stephan Krähenbühl (Université de Bâle), le Centre Suisse de Toxicologie Humaine Appliquée (SCAHT) ont été fondés le 19 novembre 2009. La Confédération suisse a apporté un soutien financier avec des contributions en nature des universités de Bâle, Genève et Lausanne.

Au cours de sa première période de financement 2009-2012, le SCAHT a établi et consolidé sa position en tant que point focal des sciences de la toxicologie humaine et de l'évaluation des risques en Suisse, et a rétabli la présence de la toxicologie suisse au niveau international.

2012

Lors d'une réunion entre le secrétaire d'État à l'éducation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI), les Recteurs / Vice-Recteurs des universités participantes et le Président et Directeur du SCAHT, le 26 juin 2012, il a été décidé de créer une fondation hébergée par l'Université de Genève et soutenu par les Universités de Bâle et de Lausanne.

2014

La «Fondation du Centre Suisse de Toxicologie Humaine Appliquée» a été officiellement inscrite au Registre du commerce de Genève le 18 février 2014.

2017 - 2020

Au cours de la période de financement actuelle 2017 - 2020, le SCAHT entend continuer à renforcer les réseaux de recherche en toxicologie suisses indépendants ainsi que les programmes de formation et de formation continue, et à combler le fossé entre les besoins de la recherche fondamentale et de la réglementation en Suisse. Un autre objectif est de consolider et de renforcer la représentation de la Suisse au sein des comités internationaux et des organes de décision en matière de toxicologie humaine.

2020

L'École des Sciences de la Vie FHNW a rejoint le SCAHT en tant qu'organisation partenaire et sera représentée au conseil de fondation.